Région Île-de-France

Tout ce qui concerne les trains réels, des infos, une histoire à raconter.

Modérateur : Modérateurs

Mistral
Messages : 464
Enregistré le : 24 avr. 2010 10:30

Région Île-de-France

Messagepar Mistral » 09 mai 2018 22:19

Bonsoir à toutes et à tous,

Ligne de Paris-Gare-de-Lyon à Dijon-Ville.

Gare de Vert de Maisons (PK 7,8)

La gare de Vert-de-Maison passe au rouge !

Le chantier en gare de Vert-de-Maison, futur pôle d’échange entre la ligne 15 Sud du futur métro et la ligne existante du RER D, va poursuivre sa progression dans le cadre d’une opération coup de poing menée le week-end du 12 et 13 mai. Les travaux entraîneront une interruption des circulations durant 22h.

Une nouvelle étape sera donc franchie ce week-end du 12 et 13 mai avec la dépose des ponts provisoires en place depuis novembre dernier. Pour mémoire, la réalisation du passage souterrain reliant la ligne D du RER et la ligne 15 Sud du futur métro (en construction depuis mai 2017) a nécessité la pose de ponts provisoires avaient été posés en novembre 2017 pour excaver sur 6 mètres de hauteur le volume nécessaire à la réalisation du passage. Cette technique permettant notamment de réaliser des travaux tout en maintenant l’exploitation de la ligne et de la gare.

Après le coulage sur place de la structure en béton du passage à la mi-avril, ces deux ponts provisoires de 27 m de long vont donc être enlevés et remplacés par les voies définitives sur la nouvelle plate-forme. L’interruption des circulations de 22h va permettre de déplacer les caténaires et retirer les voies provisoires au-dessus des ponts, d’enlever les ponts provisoires et de poser les voies définitives sur la nouvelle plateforme. Les circulations reprendront dimanche 13 mai en début d’après-midi.

La suite dans Constructioncayola de ce jour.

Image
Salutations ferroviaires

Alexis

Mistral
Messages : 464
Enregistré le : 24 avr. 2010 10:30

Re: Région Île-de-France

Messagepar Mistral » 20 juin 2018 18:19

Bonjour à toutes et à tous,

Ligne B du RER d'Île-de-France

VIDÉO - Déraillement du RER B : la rame accidentée a été dégagéei

L'opération a duré deux jours et nécessité d'importants moyens. Le relevage des quatre voitures accidentées lors du déraillement d'une rame du RER B mardi 12 juin à Gif-sur-Yvette, dans l'Essonne, s'est achevé mardi après-midi.

Il a fallu l'intervention de deux grues ferroviaires de 100 tonnes (les deux seules de ce genre en France) appartenant à la SNCF et à la société STO. Les quatre voitures accidentées, qui pèsent chacune 50 tonnes, ont été relevées l'une après l'autre.

"Deux harnais sont posés à chaque extrémité de la voiture et les deux grues la soulèvent centimètre par centimètre. C'est une opération extrêmement délicate qui nécessite une parfaite coordination", explique Quentin Becht, le responsable de la remise en service à la RATP.

Pour pouvoir installer les grues, il a également fallu combler le vide causé par l'effondrement du talus à l'origine du déraillement. Un trou de 12 mètres de long et 2 mètres de hauteur creusé par l'eau suite aux forts orages. "La voie se trouvant en pleine forêt, au milieu du parc naturel de la Vallée de la Chevreuse, il a fallu demander l'autorisation de créer une piste forestière pour acheminer les matériaux par camion", poursuit Quentin Becht.

La suite dans France Bleu du mardi 19 juin.

Image

La dernière voiture encore couchée suite au déraillement du RER B à Gif-sur-Yvette a été relevée mardi après-midi © Radio France - Emilie Defay.

Image

Une fois relevée, la voiture laisse apparaître les dégâts causés par le déraillement © Radio France - Emilie Defay.
Salutations ferroviaires

Alexis

Mistral
Messages : 464
Enregistré le : 24 avr. 2010 10:30

Re: Région Île-de-France

Messagepar Mistral » 07 juil. 2018 15:51

Bonjour à toutes et à tous,

(Suite du message précédent).

Ligne B du RER d'Île-de-France

Déraillement du RER B : le trafic devrait reprendre sur toute la ligne lundi 9 juillet

Le trafic devrait reprendre sur l'ensemble de la ligne du RER B lundi 9 juillet 2018, à la prise de service. Le trafic avait été interrompu entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Gif-sur-Yvette après le déraillement d'un RER sur cette ligne suite à un glissement de terrain le mardi 12 juin.

Le trafic devrait reprendre lundi 9 juillet 2018 sur l'ensemble de la ligne du RER B. Après le déraillement d'un train sur cette ligne, le 12 juin 2018, suite à un glissement de terrain dû aux fortes pluies, la circulation avait été interrompue entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Gif-sur-Yvette.

Des tests avant la reprise

Avant la reprise lundi, la RATP a décidé de faire des tests. Dimanche, des trains vont circuler entre Courcelle-sur-Yvette et Saint-Rémy-lès-Chevreuse, sans voyageur, pour s'assurer que toutes les installations fonctionnent normalement. C'est seulement si ces tests sont positifs que le trafic pourra reprendre lundi. La confirmation de la reprise sera donnée dimanche soir sur le site de la RATP.

Si le trafic reprend, la vitesse entre Courcelle-sur-Yvette et Saint-Rémy-lès-Chevreuse sera quand même limitée à 30km/heure jusqu'à la fin du mois d'août pour "finaliser la stabilité du talus récemment reconstruit" précise la RATP.

La suite dans France Bleu du vendredi 6 juillet.

Image

La RATP a dû relever quatre wagons. © Radio France - Emilie Defay
Salutations ferroviaires

Alexis

Mistral
Messages : 464
Enregistré le : 24 avr. 2010 10:30

Re: Région Île-de-France

Messagepar Mistral » 11 août 2018 13:29

Bonjour à toutes et à tous,

Ligne H du Transilien (section : Montsoult-Maffliers - Luzarches)

Val d’Oise .Le pont-rail est sur la voie

La pose d'un pont-rail sur la ligne H, de Montsoult à Luzarches (Val d'Oise), nécessite l'arrêt du trafic jusqu'au 13 août.

Des trains à l’arrêt pour l’avancée de l’autoroute, contraint à éviter la destruction de terres agricoles, le tracé du prolongement de l‘A16 entre L’Isle-Adam et la Croix-Verte (Val d’Oise) tente d’utiliser les voies existantes. « Entre L’Isle-Adam et Maffliers, le chantier consiste en une mise aux normes autoroutières de l’actuelle Rn1, entre Maffliers et la Croix-Verte, la section neuve est construite au plus près des voies ferrées et la connexion de l’A16 au réseau routier d’Île-de-France (Francilienne et Rd 301) est réalisée par le réaménagement du carrefour de la Croix-Verte », explique-t-on chez Sanef, maître d’ouvrage. Parmi les ouvrages d’art des ponts sont réalisés. En août 2017, un pont-route avait été lancé au-dessus de la ligne H (en direction de Persan-Beaumont). En juillet 2018, c’est pour permettre le passage de l’autoroute A16 sous la voie ferrée, qu’a été construit et mis en place un pont-rail entre Montsoult et Luzarches. « Au-delà de ces enjeux à terme, la mise en place de cet ouvrage est nécessaire à l’avancée du chantier de l’A16, car il va permettre de faire transiter vers le nord du tracé des matériaux déblayés et actuellement stockés au sud du pont-rail. Ils seront utilisés pour construire la nouvelle section », ajoute Alexandre Bédin, responsable opérations Sanef, sur le prolongement de l’A16.

Trafic interrompu

Dans le cadre de cette manœuvre délicate, Sanef a mandaté Sncf-Réseau qui mène, du 14 juillet au 13 août, une opération visant à déplacer l’ensemble des éléments du pont préalablement construits à proximité de la voie.

Durant cette période, où le trafic est moins dense, Sncf-Réseau interrompt la circulation des trains entre Montsoult-Maffliers et Luzarches (assurant les liaisons par des bus de substitution). Cette opération minutée consiste à transporter sept éléments (deux culées de 185 et 250 tonnes, quatre piles de 115 tonnes et un tablier de presque 900 tonnes) vers leur destination finale au moyen de chariots automoteurs. La voie ferrée a été déposée dès le 14 juillet et 44 000 m3 de terre ont été déblayés sur une longueur de 135 mètres linéaires afin de créer une brèche permettant la mise en place de l’ouvrage (longueur du tablier environ 90 m). Préalablement à cette opération, des installations de sécurité (signaux) ont été déplacées afin de libérer la zone de chantier de toute contrainte de signalisation ferroviaire.

La circulation des trains rétablie le 13 août

À partir du 21 juillet, les différents éléments constituant l’ouvrage (piles, culées et tablier) ont été ripés vers leur emplacement définitif. Cette technique du ripage, fréquemment utilisée par Sncf-Réseau sur ses chantiers est décisive afin de limiter la gêne occasionnée pour les voyageurs. « Elle permet de faire le maximum de travaux tout en limitant les interruptions de circulation. Nous y recourons pour les chantiers effectués sur des voies exploitées », explique Aurore Lejeune, directrice opérations chez Sncf-Réseau. La voie et les caténaires seront ensuite reposées et la circulation rétablie le 13 août. D’une grande technicité, la société Chantiers Modernes Constructions, exécute cette opération délicate en raison des importantes contraintes géométriques de l’ouvrage.

La suite dans Actu.fr du vendredi 10 août.

Image

Les piliers et le tablier ont été posés dans l’axe de la voie ferrée. (©Drone Press / TLDMIR pour Sanef.)
Salutations ferroviaires

Alexis


Retourner vers « La vie réelle du rail »